Généralités

 
  1. 1.Le story board


            Le story board  peut être plus ou moins précis  selon la nature du projet d’animation, mais c’est un outil essentiel.

            C’est un outil. Il permet de voir les problèmes qui se poserons, de ne filmer que ce qui est nécessaire, d’échanger avec d’autres et tester le récit. Une bonne préparation n’est jamais du temps perdu.

            Dans le cas du dessin animé, un «line test» c’est a dire un montage des images fixes du story board avec une bande son peut affiner le découpage et donner une durée aux plans à animer.


  1. 2.Stabilité des images


            Mettez en place un dispositif stable pour fixer la caméra. Surtout si vous devez déclencher les photos sur l’appareil.

            Dans le cas du dessin animé utilisez une table lumineuse et un système de calage.


  1. 3.Conditions de lumière   


            La lumière ne doit pas varier pendant la prise de vue. Maitrisez les conditions de lumière soit en obturant les fenêtres soit en travaillant la nuit par exemple et utiliser un éclairage artificiel avec un onduleur (si possible)

            Pas de vêtements claires réfléchissant la lumière.