Restitution de workshops

Monstruosa

Les étudiant.e.s spinaliens et messins de l’ÉSAL se sont retrouvés ce vendredi 16 octobre, pour la restitution du travail mené pendant le confinement autour des 3 workshops proposés dans le cadre de l’édition MONSTRUOSA, cases et débordements 2020.

L’évènement initialement prévu en avril dans le cadre du festival Le Livre à Metz, a muté entre autres, sous une forme virtuelle en raison de la crise de la COVID-19.
C’était l’occasion de découvrir les 3 éditions réalisées par les 3 groupes d’étudiant.e.s qui accompagnaient les 3 artistes invités, Matthias Picard, Thomas Gosselin, et Matthias Ruthenberg.
 "Le silence en relief », une carte cosmologique aux formes hybrides réalisée par 19 étudiant.es accompagné.es de l’artiste Matthias Picard.
"Un grand écart", revue en sérigraphie mettant en scène la division personnelle et le redoublement spirituel d’un groupe de 16 étudiants, accompagné.es par Thomas Gosselin.
"L’almanach de la solitude", une édition sous forme de boîte en carton rassemblant les 15 petites éditions réalisées par les 15 étudiant.es qui ont suivi l’artiste Matthias Ruthenberg.

Les étudiant.e.s ont également développé un site internet pour prolonger l’aventure !

Crédits photographiques :
01. affiche réalisée par les étudiants
02. à 05. restitution, Frédérique Bertrand
06. à 09. resitution, Violette Pasques